Home / Économie / Nissan est prêt à se retirer de l'alliance historique avec Renault

Nissan est prêt à se retirer de l'alliance historique avec Renault



Cartouche de Nissan et au-delà port de remise de l'histoire de l'alliance de Renault, d'une assemblée générale d ' actionnaires tendue, alor que le partenariat franco-japonais est fragilisé par éviction de son bâtisseur, Carlos Ghosn. Le mot "propose à la publication de la coopérative et de l'affecteur" lit les quotas, le M. Saikawa qui s'est faite cette dispense au dialogue avec le président de Renault, Jean-Dominique Senard, le parallèle avec les efforts de redressement de la Nissan. "

" Nous devons épouser une structure d'alliance avec: devons-nous revoir les participations croisées? Enfant en bas âge, petit garçon », un précieux patron de la Nissan. "Vous devez créer une facture, il ne reste pas que des méttrons dans le tableau."

Renault fournit 43% du nombre de véhicules Nissan, soit 1

5% de la part du vote du groupe.

Hiroto Saikawa, qui rassemble des actionnaires inquiets, danse beaucoup de temps au centre de l'appelant du "ne pas sacrifier Nissan". "Nissan restaure Nissan, au moment du changement de point", suivi du groupe de japonais.

– Les excuses de Senard –

M. Outre les partenaires interconnectés, la proposition de fusion des deux groupes, Nissan ne voulait pas, a débranché le rapport Renault avec l’italo-américain Fiat Chrysler de Nissan n’avait pas été informé. 19659006] "En tant qu'administrateur de Nissan, quelle est votre mission, M. Senard? », C’est la source principale de la société, qui repose sur le" sourcing français ". "Lisez six premières mois, vous allez prêcher le temps d'observation et de bâtir une relation de confiance".

Le responsable de Renault et assuré de sa bonne foi «Depuis que je suis arrivé, j'ai tout fais pour apaiser», les tensions de l'alliance, il a, soignant notamment «abandonné son droit» à présider Nissan.

Quant à une fusion avec FCA, « C'est un bon projet pour Nissan et l'Alliance », une estimation de M. Senard intitulée" Cette occasion perdue ". "Vous avez la vie prie de me croire, vous n'aviez aucune intention agressive, vous m'excusiez une nouvelle fois si vous et éprouvez du ressentiment".

Enfin, sur la réforme de la gouvernance que Renault menaçait de bloquer, le conducteur simplicité "équité et parité". "L'histoire d'une montée et épingle, le premier passage de la file d'attente et de la foire", lors de la danse ensuite pesté au groupe de journalistes, dont l'AFP.

Les deux les parties sont finalement des parvenues à un compromis, la réunion de Yokohama (banlieue de Tokyo), avec beaucoup d'argent plus les auditions gênantes, la conclusion sur un vote positif de la réforme par Renault. Jetez un coup d'œil à la porte d'entrée du président français Emmanuel Macron, où vous recevrez un message clair: «L'attachement fort de la France à l'alliance» est né il y a 20 ans

– "Succession" –

Selon l'accord trouvé, Jean-Dominique Senard, mais aussi le directeur exécutif de Renault, Thierry Bolloré, a fourni les deux trois comités crées pour renforcer les contrôles internes (nominations, audit et rémunération).

L’adoption de ce nouveau beau ainsi que la collection du décor de la station d’arrestation chez le patron de Nissan, Carlos Ghosn, accusé d’avoir abusé de son pouvoir. 19659006] Les actionnaires – plus les 2 800 participants – ont en outre validé la composition de l'administration, la rémunération de nos clients, et non les administrateurs externes.

Malgré les critiques, Hiroto Saikawa et été recondue. Les anciens de M. Ghosn – qui sont actuellement sous le commandement du printemps 2017 – jouent un rôle de premier plan dans la connaissance de la succession.

M. Senard a et faire partie de la vigilance: "votre compétence est la performance des managers (…) et ils sont les plus en vue de la façon dont ils voient chez Nissan".

«Il faut être sourd ou ivre pour comprendre ce qui est prioritaire», a insisté le président de Renault.

LNT avec AFP

POUR ALLER PLUS LOIN

    n.push = N; n.loaded = 0;! n.version = '2,0'; n.queue = []t = b.createElement (e); t.async = 0!;

    t.src = v; p = b.getElementsByTagName (e) [0]; s.parentNode.insertBefore (t, p)} (fenêtre,

    document 'Script', '// connect.facebook.net/en_US/fbevents.js');

    fbq ('init', '1607474962854594');

    fbq ('track', 'pageview');

    

    var js, fjs = d.getElementsByTagName (s) [0];

    if (d.getElementById (id)) return;

    js = d.createElement (s); js.id = id;

    js.src = "http://connect.facebook.net/fr_FR/sdk.js#xfbml=1&version=v2.8&appId=198873833626924";

    fjs.parentNode.insertBefore (js, fjs);

  } (document, 'script', 'facebook-jssdk'));
Source link