Home / Maroc / Maroc: la planification économique doit prendre en compte la consommation totale d’eau (HCP)

Maroc: la planification économique doit prendre en compte la consommation totale d’eau (HCP)



Selon la dernière étude du Haut Commissariat au Plan (HCP), la consommation totale d’eau doit être prise en compte lors de la planification de l’économie productive du Royaume-Uni afin d’éviter des pénuries dans ce domaine, qui pourraient entraver les activités multisectorielles.

Le numéro 14 des «Briefs of the Plan» confirme la valeur ajoutée d’une politique économique plus large qui prend en compte des critères de production pour les acteurs économiques ainsi que des comptes environnementaux.

Selon l’étude du Haut Commissariat au Plan, cette politique «permettrait d’adopter une approche plus prudente des secteurs, car leur soutien pourrait mettre en péril les ressources en eau du pays et donc étouffer l̵

7;activité. Marocain productif».

A cet égard, HCP illustre dans “Brefs du Plan” que la structure économique du pays repose sur des secteurs qui consomment directement et indirectement les plus grandes quantités d’eau.

L’étude a ainsi clarifié que même les secteurs qui ont atteint une faible consommation directe par unité produite, à savoir l’industrie alimentaire et du tabac, l’industrie du textile et du cuir, d’autres industries manufacturières à l’exclusion du raffinage du pétrole, de l’hôtellerie et de la restauration et des activités financières et d’assurance, utilisent également fortement l’eau indirecte.

De plus, l’analyse de l’indicateur de consommation indirecte d’eau montre que la consommation d’eau dans les secteurs industriels et des services a augmenté de manière significative.

En effet, l’étude révèle que la quantité d’eau consommée par le secteur primaire (agriculture, pêche, activités minières, etc.) est bien supérieure à celle consommée par le secteur industriel et tertiaire, avec une consommation d’eau d’environ 9 milliards de mètres cubes par an.

A travers ces résultats, HCP montre que l’agriculture est en effet le plus gros utilisateur des ressources en eau au Maroc, avec près de 87,8% de la consommation totale.

“L’agriculture, l’industrie alimentaire et du tabac, le commerce, l’hôtellerie et la restauration sont les principaux déclencheurs de la consommation d’eau suite à une augmentation de la demande finale correspondant à chaque secteur.” nous ajoutons de la même source.

Afin de mieux gérer la consommation totale d’eau, le Haut Commissariat au plan recommande le développement d’un modèle d’équilibre général calculable, qui est multirégional et permet de comprendre en détail les mécanismes économiques internes relatifs.




Source link