Home / International / Manifestation controverse contre l'islamophobie à Paris

Manifestation controverse contre l'islamophobie à Paris



Plus des millions de personnes de la Démocratie parisienne, à la Gare du Nord et à la Place de la République, un cadre de la controverse contre l'islamophobie.

"Vivre ensemble, le plus urgent" , "Stop au racisme", "L'islamophobie n'est pas simplement un avis ou une décision", peut-être lire sur des banderoles.

La manifestation, qui est la danse la plus populaire, et une organisation dans l'appel des personnalités et des plus, et non pas le Collectif d'islamophobie en France (CCIF).

Le Cabinet Occurrence, mandat d'un collectif. les médias pour quatre de la Charte indépendante, une participation de 13 500 personnes.

"Depuis bien longtemps, les musulmans et les musulmans en France sont la cible du discours sur les politiques" comptables ", invectives et la polémique rel ayés par certains médias, participant à une grande cérémonie de stigmatisation », écrivent-ils dansent l'appel à manifeste, lancé le 1er novembre, au mois d'avril, dans le cas de la bénédiction de la mosquée de Bayonne ..

"Depuis l'autre, la dignité des musulmans et des musulmans est jet et pâté, dessinant au vent des groupes et des racistes qui occupent l'espace des Français politiques et médiévaux, ainsi que le prix de la gravité. la situation ", ajoutéent-elles.

Jean-Luc Luc Mélenchon, chef du dossier de l'insomice français (LFI), fait partie des personnalités présentes à l'audience.

" Il doit être vigilant. L'attention juste équitable et l'entourage d'affection sont les mêmes que vous voulez toujours le son, et les justes sont capables du bloc juste, le rang de rang, l'auteur des victoires de la discrimination raciale, à -Déclaré lors d'une conférence de presse organisation avant le défilé.

«C'est une tournée du manifeste pour un événement de Celui qui a eu lieu à Bayonne contre des garanties de liberté de droit et liberté de conscience qui avec », at-il gardé.

Manifestation suscitée par la polémique, notation et raison du terme« islamophobie », divisée à gauche, dont certains représentants sont capables de critiquer religion sans être taxé de racisme.

«Les critiques de l'Islam et de toutes les religions. Méfiez-vous du discriminateur des citoyens et de la raison de leurs croyances. Le laissez-faire est le seul responsable de la poursuite dans son enquête pour le bénéfice », et déclare un diplôme avec le secrétaire de l'accusation pour l'égalité d'honneur et d'honneur de discriminations, à la radio de Radio J.

Marlène Schiappa et une campagne de sensibilisation aux organisateurs des candidats laïcité: «Cette manifestation est donc un fait de notre lutte contre l'islamophobie (…). contra la laïcité, depuis, après ce que j'ai pu en comprendre, à un certain nombre d’organisateurs disent qu’ils veulent protester contre ce qu’ils se nomment à un raciste, contra des lois . musulmans Il n'y a pas de loi liberticide en France ».


Source link