Home / Économie / Gardez à la maison. Des milliers de familles sont victimes d'anomalies informatiques

Gardez à la maison. Des milliers de familles sont victimes d'anomalies informatiques



Explications impossibles, assistance impayée, prise à tort … Les romances informatiques de Pajemploi, le nouveau système de libre prise en charge, dépendant depuis mai d'Urssaf, concernaient "quelques milliers" de familles

Auparavant versées par le fonds de contribution familial ou le fonds d'assurance agricole, le complément au fonds libre le choix de la méthode de soins a été mis en place chez Pajemploi en mai, un service lié à l'Urssaf. | ERIC PIERMONT / AFP


  •   Auparavant versée par la Caisse d'allocations familiales ou Sécu agricole, le supplément au libre choix des soins est tombé en mai dans la poitrine de Pajemploi, un service lié à Urssaf
    Auparavant versée par la famille La Caisse d'allocations ou Sécu Agricole, complément du libre choix des soins, est tombée dans le giron de Pajemploi en mai, un service lié à l'URSSAF. | ERIC PIERMONT / AFP

Une réforme visant à simplifier la garde des enfants à domicile ou par une assistante maternelle est accompagnée depuis plusieurs mois "Anomalies informatiques" touchant "Quelques milliers" ] familles, a déclaré dimanche à l'AFP le responsable du réseau Urssaf et a confirmé les informations du parisien.

Autrefois payée par la Caisse d'allocations familiales (CAF) ou la Sécurité sociale agricole (MSA), le complément du libre choix des soins (CMG) a été annoncé en mai au tour de Pajemploi, un service lié à l'Urssaf

Un changement passé ] "Sans aucune difficulté pour la grande majorité" Selon Yann-Gael Amghar, directeur de l'Agence centrale des organisations de sécurité sociale (Acoss), le fonds national pour l'Urssaf, environ 800 000 ménages affectés.

Aide impayée et mal prise

Mais le tableau est lié "L'information d'anomalie dans l'échange d'informations entre la CAF et Pajemploi" qui punissait certains bénéficiaires: explications impossibles, aide impayée, …

"Il s'agit d'une situation qui n'aurait pas été" reconnaît Amghar et déclare que les familles concernées sont "de l'ordre de quelques milliers" .

"Nous avons déjà corrigé un certain nombre d'erreurs" ", ajoute-t-il, soulignant que" le nombre d'appels est en baisse, ce qui est un signe d'amélioration de la situation ".

préfère "Faites attention au calendrier" il ne suggère pas une date de retour à la normale, mais garantit que ses services sont "Concentrés sur la résolution" de "Les insectes qui affectent le plus grand nombre de personnes " et " Urgences " rapportés par les utilisateurs 9659014] Share This Article

Restez à la maison Des milliers de familles sont victimes de malversations informatiques Ouest-France.fr


Source link