Home / International / Bourde – Le porte-parole du gouvernement marocain, Hassan Abyaba, à Chenguitti, a confondu le nom du président mauritanien en sa présence (Vidéo)

Bourde – Le porte-parole du gouvernement marocain, Hassan Abyaba, à Chenguitti, a confondu le nom du président mauritanien en sa présence (Vidéo)



Chambre. Le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, le porte-parole du gouvernement, Hassan Abyaba, s'est engagé dimanche en Mauritanie, véritable barreau en faussant le nom du président mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Lors de l'ouverture du Festival des villes anciennes, le ministre marocain s'est adressé au chef de l'État mauritanien sous le surnom "Ould Cheikh El Azzouzi".

La décoloration de Hassan Abyaba n'est pas passée inaperçue en Mauritanie, où de nombreux utilisateurs d'Internet ont exprimé leur surprise que le porte-parole du gouvernement marocain ne connaisse pas le nom d'un président voisin.

Se souvenir de la ville historique de Chenguitti se situe dans le centre-ouest de la Mauritanie, sur les plateaux désertiques d'Adrar. Avec d'autres villes anciennes fortifiées en Mauritanie, la ville est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1

996.

+ Abyaba a de nouveau mis les pieds dans l'appartement +

Même au Maroc, certains internautes ont exprimé leur colère face à la gravité de l'erreur du ministre. , est même allé jusqu'à demander sa démission du gouvernement.

"La grave erreur commise par le ministre de la Culture et des Communications, le porte-parole du gouvernement, Hassan Abyaba, lors de son discours au nom du Maroc à l'occasion des célébrations du peuple frère en Mauritanie, exige son renvoi immédiat (du gouvernement) et son le président de l'Observatoire national de la justice sociale, Mustapha Grine, cité par de nombreux médias, a écrit: "19659003] Abyaba a participé à la compagnie de hauts responsables marocains dimanche matin à Chenguit. , incluant l'ambassadeur du Maroc à Nouakchott, Hamid Chabar, à l'ouverture du festival des villes anciennes, où le Royaume était l'invité d'honneur de cet événement culturel. le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani a annoncé qu'il n'avait pas l'intention de changer

"Dans un pays qui se respecte, un ministre qui n'arrête pas de commettre des gaffes publiques aurait déjà démissionné et serait retourné dans sa ferme pour s'occuper des pommes de terre et du bétail …", souligne un internaute.

Article19.ma [19659012!] fonction (f, b, e, g, n, t, s) {si (f.fbq) retour, n = f. fbq = function () {n.callMethod?
n.callMethod.apply (n argument): n.queue.push (argument)}; si f.fbq = n; (F._fbq!)
n.push = n;! n chargé = 0; n.version = & # 39; 2.0 & # 39 ;; n.queue = []; t = b.createElement (e); t.async = 0!;
t.src = v; s = b.getElementsByTagName (s) [0]; s.parentNode.insertBefore (t, s)} {fenêtre,
action & # 39; script & # 39; https: //connect.facebook.net/en_US/fbevents.js');

Source link